Metz 2015

    Le cercle cunicole de Blegny et environs a fait forte impression en France, et plus précisément à Metz où se déroulaient les championnats d’Europe 2015. « Globalement, je dirais que la Belgique ne s’est pas déplacée pour faire de la figuration », résume à merveille Yvette Fontaine, la présidente du cercle cunicole bassi-mosan. « En effet, de nombreux éleveurs belges sont revenus de l’Hexagone avec le prestigieux titre de vainqueur de catégorie. D’ailleurs, rien qu'au sein de notre petit club blegnytois, nous comptons deux champions d'Europe, à savoir un lapin barbu de Gand femelle ainsi qu’un bélier nain russe ».

Sam 5249

    « Quant au lapin barbu de Gand femelle, il est à mon mari et moi », reprend Yvette Fontaine. « C’est un véritable exploit de revenir avec de tels prix de France. En effet, il n’y avait pas moins de 40.000 sujets présentés, dont 13.000 lapins. Autant dire que le jury avait le choix au moment de décerner les différents titres honorifiques ».

Sam 5242

A ce sujet, il est intéressant de préciser les moyens permettant au jury de mettre un ou plusieurs lapins sur un piédestal. « Il faut savoir qu’un juge s’occupe d’une race de lapins identiques. Tout d’abord, il observe le type et la conformation de l’animal. Comprenez ainsi qu’il regarde si le lapin a la longueur idéale, les épaules bien remplies… Evidemment, chaque race a ses spécificités. Au final, il cote le lapin sur vingt ».

Ce ne sont évidemment pas les seuls points qui sont jugés durant le concours. « Le second volet est le poids. Soit un lapin dispose du poids idéal, alors il a 10/10. Soit ce n’est pas le cas, il a alors 0/10. Puis c’est le moment de juger la fourrure. N’est-elle pas trop longue, pas trop courte ? Aperçoit-on des mues ? Le juge cote tout cela sur 30. Ensuite, il analyse les caractéristiques liées à la race : la tête, les couleurs, les oreilles… Enfin, il termine en regardant si l’animal est bien soigné, s’il n’y a pas de blessures apparentes. En tout, il donne une cote sur 100 à chaque lapin. Le grand vainqueur est évidemment celui qui empoche le plus de points. A noter qu’il est impossible d’avoir une cote supérieure à 97/100 ».

Lors de la remise des prix, les éleveurs ayant recueilli le plus de points pour un animal bien précis sont appelés à une table. Ils choisissent alors tour à tour leur cadeau. « A noter qu’un lapin vaut entre 20€ et 60€ habituellement. Mais à Metz, nous avons vu des lapins vendus au prix de 300€. Comme quoi, les prix peuvent vite grimper ».

Sam 5203

Date de dernière mise à jour : 04/03/2016